Jeu de la phrase !

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Jeu 10 Juin - 16:33

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la liberai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commenca a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commenca quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tete et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une flicette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me forca donc a monter
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par cath a l'extrêêême le Mar 16 Nov - 2:12

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la liberai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commenca a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commenca quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tete et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une flicette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me forca donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et
avatar
cath a l'extrêêême
Trafiquant
Trafiquant

Féminin
Nombre de messages : 158
Age : 27
Personnage(s) préféré(s) : alalala... je vais resté dans reborn^^ je dirais donc, Takeshi, Kyoya, Fong, Ryohei, Tsuna, Fûta, en
Manga(s) préféré(s) : pfiou!!! good question! mmh...mmh... Tsubasa des CLAMP^^
Anime(s) préférée(s) : .... eto... Reborn, Naruto (shippuden), FMA, FMP,...
Date d'inscription : 01/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Mer 17 Nov - 2:41

Re: Jeu de la phrase !
par cath a l'extrêêême Hier à 3:12

.Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la liberai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commenca a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commenca quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tete et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une flicette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me forca donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos.
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par cath a l'extrêêême le Mer 17 Nov - 10:54

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me força donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais
avatar
cath a l'extrêêême
Trafiquant
Trafiquant

Féminin
Nombre de messages : 158
Age : 27
Personnage(s) préféré(s) : alalala... je vais resté dans reborn^^ je dirais donc, Takeshi, Kyoya, Fong, Ryohei, Tsuna, Fûta, en
Manga(s) préféré(s) : pfiou!!! good question! mmh...mmh... Tsubasa des CLAMP^^
Anime(s) préférée(s) : .... eto... Reborn, Naruto (shippuden), FMA, FMP,...
Date d'inscription : 01/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Mer 17 Nov - 13:30

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me força donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentaisa la fois stressé et excité de cette situation
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par cath a l'extrêêême le Mer 17 Nov - 13:56

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me força donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de
avatar
cath a l'extrêêême
Trafiquant
Trafiquant

Féminin
Nombre de messages : 158
Age : 27
Personnage(s) préféré(s) : alalala... je vais resté dans reborn^^ je dirais donc, Takeshi, Kyoya, Fong, Ryohei, Tsuna, Fûta, en
Manga(s) préféré(s) : pfiou!!! good question! mmh...mmh... Tsubasa des CLAMP^^
Anime(s) préférée(s) : .... eto... Reborn, Naruto (shippuden), FMA, FMP,...
Date d'inscription : 01/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Jeu 18 Nov - 4:52

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me força donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de donimée cette facon le jeune homme que j'étais
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par cath a l'extrêêême le Ven 26 Nov - 15:45

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me força donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette facon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide
avatar
cath a l'extrêêême
Trafiquant
Trafiquant

Féminin
Nombre de messages : 158
Age : 27
Personnage(s) préféré(s) : alalala... je vais resté dans reborn^^ je dirais donc, Takeshi, Kyoya, Fong, Ryohei, Tsuna, Fûta, en
Manga(s) préféré(s) : pfiou!!! good question! mmh...mmh... Tsubasa des CLAMP^^
Anime(s) préférée(s) : .... eto... Reborn, Naruto (shippuden), FMA, FMP,...
Date d'inscription : 01/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Ven 26 Nov - 16:25

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me força donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensation forte et torride.Ne sachant pas a quoi m'attendre je décida de
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par MRG le Sam 27 Nov - 8:58

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me força donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensation forte et torride.Ne sachant pas a quoi m'attendre je décida de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible
avatar
MRG
CDI chez les mafieux
CDI chez les mafieux

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 27
Personnage(s) préféré(s) : reborn, zorro roronoa, hitsugaya, lambo, shin, monta, grey, colonello, chrome, hibari, kirua, gon, tasha,...
Manga(s) préféré(s) : KHR, eyeshield21, fairy tail, shin chan, whitch hunter, yureka, yakitate, hxh,...
Anime(s) préférée(s) : KHR,one piece,...
Date d'inscription : 10/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Lun 29 Nov - 16:49

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tous genres.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je du me garer sur le coté et allai ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute était enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença a m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringue avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots a sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse,de rage je me mis a le traiter de tous les noms.Une fois calmé je décida de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route,je ne fais même pas 500 mètre que les flics m'arrête heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles,pour me sortir de cette situation j'expliquai a cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui précisez que je l'a connaissais a que depuis 10minutes)folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. .elle me força donc a monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensation forte et torride.Ne sachant pas a quoi m'attendre je décida de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible des que j'en aurai l'occasion.
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Bluepumpkinz le Mar 22 Fév - 13:15

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçu une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et
avatar
Bluepumpkinz
Tueur à gages
Tueur à gages

Féminin
Nombre de messages : 1899
Age : 25
Personnage(s) préféré(s) : *Hibari Kyôya to Hibird/Sawada Tsuna/Rokudo Mukuro/Superbia Squalo/Xanxus*King Kazma*Kurosaki Ichigo/Kuchiki Byakuya/Grimmjow Jaggerjack/Ulquiorra Schiffer/Ichimaru Gin/Zaraki Kenpachi*Okumura Rin/Suguro Ryûji*Tsunashi Takuto*Kamina*Marco Owen*Gilbert Nightray/Xerxès*Soul/Spirit/Maka Albarn/Black Star/Death the Kid/Shinigami/Mifune*Kanda Yû/Allen Walker/Lavi*Sesshômaru*Natsu Dragnir/Grey Fullbuster/Happy*
Manga(s) préféré(s) : *Le Roi des Ronces (Ibara no Ô)*Bleach*Fairy Tail*Switch Girl*UbelBlatt*
Anime(s) préférée(s) : *Kateikyôshi Hitman Reborn!*Bleach*Blue Exorcist*Star Driver*Gurren Lagann*Highschool Of The Dead*D.Gray Man*Soul Eater*Inu Yasha*Avatar*Fairy Tail*Death Note*FullMetal Alchemist*Tegami Bachi*Busô Renkin*Ghost Hunt*07-Ghost*Vampire Knight*Tales of the Abyss*
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Mer 23 Fév - 15:44

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçu une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et je vue la voiture avait était percutée par un semi remorque et que ce dernier prit feu entrainant la destruction des deux véhicule.Etant inquiét pour la charmante demoiselle ainsi que pour la poliére je décida de
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Bluepumpkinz le Mer 23 Fév - 16:16

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçu une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et je vis que la voiture avait été percutée par un semi remorque et que ce dernier prit feu entrainant la destruction des deux véhicules. Etant inquiet pour la charmante demoiselle ainsi que pour la polière je décidai de sortir mon diplôme de pompier (soigneusement plié et rangé dans ma botte gauche en peau de serpent bleue trop stylée) pour faire peur aux flammes. Mais là, un problème épineux me compliqua la tâche: j'étais menotté. Alors
avatar
Bluepumpkinz
Tueur à gages
Tueur à gages

Féminin
Nombre de messages : 1899
Age : 25
Personnage(s) préféré(s) : *Hibari Kyôya to Hibird/Sawada Tsuna/Rokudo Mukuro/Superbia Squalo/Xanxus*King Kazma*Kurosaki Ichigo/Kuchiki Byakuya/Grimmjow Jaggerjack/Ulquiorra Schiffer/Ichimaru Gin/Zaraki Kenpachi*Okumura Rin/Suguro Ryûji*Tsunashi Takuto*Kamina*Marco Owen*Gilbert Nightray/Xerxès*Soul/Spirit/Maka Albarn/Black Star/Death the Kid/Shinigami/Mifune*Kanda Yû/Allen Walker/Lavi*Sesshômaru*Natsu Dragnir/Grey Fullbuster/Happy*
Manga(s) préféré(s) : *Le Roi des Ronces (Ibara no Ô)*Bleach*Fairy Tail*Switch Girl*UbelBlatt*
Anime(s) préférée(s) : *Kateikyôshi Hitman Reborn!*Bleach*Blue Exorcist*Star Driver*Gurren Lagann*Highschool Of The Dead*D.Gray Man*Soul Eater*Inu Yasha*Avatar*Fairy Tail*Death Note*FullMetal Alchemist*Tegami Bachi*Busô Renkin*Ghost Hunt*07-Ghost*Vampire Knight*Tales of the Abyss*
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Mer 23 Fév - 17:50

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et je vis que la voiture avait été percutée par un semi remorque et que ce dernier prit feu entrainant la destruction des deux véhicules. Étant inquiet pour la charmante demoiselle ainsi que pour la policière je décidai de sortir mon diplôme de pompier (soigneusement plié et rangé dans ma botte gauche en peau de serpent bleue trop stylée) pour faire peur aux flammes. Mais là, un problème épineux me compliqua la tâche: j'étais menotté. Alors je commança a rogner la chaine avec mes dents,au bout de cinq minute je me suis rendu compte que cela ne fonctionnait pasvoila pourquoi
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Bluepumpkinz le Mer 23 Fév - 18:32

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et je vis que la voiture avait été percutée par un semi remorque et que ce dernier prit feu entrainant la destruction des deux véhicules. Étant inquiet pour la charmante demoiselle ainsi que pour la policière je décidai de sortir mon diplôme de pompier (soigneusement plié et rangé dans ma botte gauche en peau de serpent bleue trop stylée) pour faire peur aux flammes. Mais là, un problème épineux me compliqua la tâche: j'étais menotté. Alors je commençai à rogner la chaine avec mes dents, au bout de cinq minutes je me suis rendu compte que cela ne fonctionnait pas, voilà pourquoi j'abandonnai l'idée de passer pour un héros et de sortir en trombe de la voiture. C'était sans compter sur le lacet de ma basket droite qui s'était admirablement bien noué comme un grand autour de la pédale de l'accélérateur et me retenait prisonnier de la FORD CROWN VICTORIA LTD P72 police interceptor (ou de la voiture de police si vous préférez). Pris de panique, je
avatar
Bluepumpkinz
Tueur à gages
Tueur à gages

Féminin
Nombre de messages : 1899
Age : 25
Personnage(s) préféré(s) : *Hibari Kyôya to Hibird/Sawada Tsuna/Rokudo Mukuro/Superbia Squalo/Xanxus*King Kazma*Kurosaki Ichigo/Kuchiki Byakuya/Grimmjow Jaggerjack/Ulquiorra Schiffer/Ichimaru Gin/Zaraki Kenpachi*Okumura Rin/Suguro Ryûji*Tsunashi Takuto*Kamina*Marco Owen*Gilbert Nightray/Xerxès*Soul/Spirit/Maka Albarn/Black Star/Death the Kid/Shinigami/Mifune*Kanda Yû/Allen Walker/Lavi*Sesshômaru*Natsu Dragnir/Grey Fullbuster/Happy*
Manga(s) préféré(s) : *Le Roi des Ronces (Ibara no Ô)*Bleach*Fairy Tail*Switch Girl*UbelBlatt*
Anime(s) préférée(s) : *Kateikyôshi Hitman Reborn!*Bleach*Blue Exorcist*Star Driver*Gurren Lagann*Highschool Of The Dead*D.Gray Man*Soul Eater*Inu Yasha*Avatar*Fairy Tail*Death Note*FullMetal Alchemist*Tegami Bachi*Busô Renkin*Ghost Hunt*07-Ghost*Vampire Knight*Tales of the Abyss*
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Jeu 24 Fév - 12:41

j'abandonnai l'idée de passer pour un héros et de sortir en trombe de la voiture. C'était sans compter sur le lacet de ma basket droite qui s'était admirablement bien noué comme un grand autour de la pédale de l'accélérateur et me retenait prisonnier de la FORD CROWN VICTORIA LTD P72 police interceptor (ou de la voiture de police si vous préférez). Pris de panique, je retira ma basket et de continué mon périple sans elle.je voulu démarrer le véhicule de police mais j'eus la mauvaise surprise de me rendre compte que l'autre mégère n'avait pas laissée les clés sur le contact,je décida donc d'ouvrir le capot et de trifouiller dedans afin de tenter de la mettre en marche mais malheureusement,a cause du système antidémarrage le véhicule ne fonctionna pas de ce fait
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Bluepumpkinz le Jeu 24 Fév - 18:48

J'abandonnai l'idée de passer pour un héros et de sortir en trombe de la voiture. C'était sans compter sur le lacet de ma basket droite qui s'était admirablement bien noué comme un grand autour de la pédale de l'accélérateur et me retenait prisonnier de la FORD CROWN VICTORIA LTD P72 police interceptor (ou de la voiture de police si vous préférez). Pris de panique, je retirai ma basket et continuai mon périple sans elle. Je voulu démarrer le véhicule de police mais j'eu la mauvaise surprise de me rendre compte que l'autre mégère n'avait pas laissé les clés sur le contact, je décidai donc d'ouvrir le capot et de trifouiller dedans afin de tenter de la mettre en marche mais malheureusement, à cause du système antidémarrage le véhicule ne fonctionna pas. De ce fait, la meilleure solution qui me vint à l'esprit fut d'appeler Bob le Bricoleur, mais là encore, problème: un lémurien enragé m'avait volé mon portable 2 mois auparavant, alors que je me brossais les dents dans les vestiaires du club de tricot que j'ai l'habitude de fréquenter. Du coup
avatar
Bluepumpkinz
Tueur à gages
Tueur à gages

Féminin
Nombre de messages : 1899
Age : 25
Personnage(s) préféré(s) : *Hibari Kyôya to Hibird/Sawada Tsuna/Rokudo Mukuro/Superbia Squalo/Xanxus*King Kazma*Kurosaki Ichigo/Kuchiki Byakuya/Grimmjow Jaggerjack/Ulquiorra Schiffer/Ichimaru Gin/Zaraki Kenpachi*Okumura Rin/Suguro Ryûji*Tsunashi Takuto*Kamina*Marco Owen*Gilbert Nightray/Xerxès*Soul/Spirit/Maka Albarn/Black Star/Death the Kid/Shinigami/Mifune*Kanda Yû/Allen Walker/Lavi*Sesshômaru*Natsu Dragnir/Grey Fullbuster/Happy*
Manga(s) préféré(s) : *Le Roi des Ronces (Ibara no Ô)*Bleach*Fairy Tail*Switch Girl*UbelBlatt*
Anime(s) préférée(s) : *Kateikyôshi Hitman Reborn!*Bleach*Blue Exorcist*Star Driver*Gurren Lagann*Highschool Of The Dead*D.Gray Man*Soul Eater*Inu Yasha*Avatar*Fairy Tail*Death Note*FullMetal Alchemist*Tegami Bachi*Busô Renkin*Ghost Hunt*07-Ghost*Vampire Knight*Tales of the Abyss*
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Ven 25 Fév - 12:18

Je voulu démarrer le véhicule de police mais j'eu la mauvaise surprise de me rendre compte que l'autre mégère n'avait pas laissé les clés sur le contact, je décidai donc d'ouvrir le capot et de trifouiller dedans afin de tenter de la mettre en marche mais malheureusement, à cause du système antidémarrage le véhicule ne fonctionna pas. De ce fait, la meilleure solution qui me vint à l'esprit fut d'appeler Bob le Bricoleur, mais là encore, problème: un lémurien enragé m'avait volé mon portable 2 mois auparavant, alors que je me brossais les dents dans les vestiaires du club de tricot que j'ai l'habitude de fréquenter. Du coup je décrocha la radio cibi de la voiture de police et la raccrocha aussitot me disant que si demandai de l'aide,je serai accusé de coup et bléssure sur agent en fonction ainsi que de kidnnapingvoila pourquoi je n'eue pas d'autre solution que
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Ven 25 Fév - 12:23

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçu une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et je vis que la voiture avait été percutée par un semi remorque et que ce dernier prit feu entrainant la destruction des deux véhicules. Etant inquiet pour la charmante demoiselle ainsi que pour la polière je décidai de sortir mon diplôme de pompier (soigneusement plié et rangé dans ma botte gauche en peau de serpent bleue trop stylée) pour faire peur aux flammes. Mais là, un problème épineux me compliqua la tâche: j'étais menotté. AlorsJe voulu démarrer le véhicule de police mais j'eu la mauvaise surprise de me rendre compte que l'autre mégère n'avait pas laissé les clés sur le contact, je décidai donc d'ouvrir le capot et de trifouiller dedans afin de tenter de la mettre en marche mais malheureusement, à cause du système antidémarrage le véhicule ne fonctionna pas. De ce fait, la meilleure solution qui me vint à l'esprit fut d'appeler Bob le Bricoleur, mais là encore, problème: un lémurien enragé m'avait volé mon portable 2 mois auparavant, alors que je me brossais les dents dans les vestiaires du club de tricot que j'ai l'habitude de fréquenter. Du coup je décrocha la radio cibi de la voiture de police et la raccrocha aussitot me disant que si demandai de l'aide,je serai accusé de coup et bléssure sur agent en fonction ainsi que de kidnnaping voila pourquoi je n'eue pas d'autre solution que
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Bluepumpkinz le Ven 25 Fév - 13:06

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçu une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture et que j'en étais fou amoureux (sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10 minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et je vis que la voiture avait été percutée par un semi remorque et que ce dernier prit feu entrainant la destruction des deux véhicules. Etant inquiet pour la charmante demoiselle ainsi que pour la polière je décidai de sortir mon diplôme de pompier (soigneusement plié et rangé dans ma botte gauche en peau de serpent bleue trop stylée) pour faire peur aux flammes. Mais là, un problème épineux me compliqua la tâche: j'étais menotté. Alors je commençai à rogner la chaine avec mes dents, au bout de cinq minutes je me suis rendu compte que cela ne fonctionnait pas, voilà pourquoi j'abandonnai l'idée de passer pour un héros et de sortir en trombe de la voiture. C'était sans compter sur le lacet de ma basket droite qui s'était admirablement bien noué comme un grand autour de la pédale de l'accélérateur et me retenait prisonnier de la FORD CROWN VICTORIA LTD P72 police interceptor (ou de la voiture de police si vous préférez). Pris de panique, je retirai ma basket et continuai mon périple sans elle. Je voulu démarrer le véhicule de police mais j'eu la mauvaise surprise de me rendre compte que l'autre mégère n'avait pas laissé les clés sur le contact, je décidai donc d'ouvrir le capot et de trifouiller dedans afin de tenter de la mettre en marche mais malheureusement, à cause du système antidémarrage le véhicule ne fonctionna pas. De ce fait, la meilleure solution qui me vint à l'esprit fut d'appeler Bob le Bricoleur, mais là encore, problème: un lémurien enragé m'avait volé mon portable 2 mois auparavant, alors que je me brossais les dents dans les vestiaires du club de tricot que j'ai l'habitude de fréquenter. Du coup je décrochai la radio cibi de la voiture de police et la raccrochai aussitot me disant que si je demandais de l'aide, je serai accusé de coups et blessures sur agent en fonction ainsi que de kidnapping, voila pourquoi je n'eu pas d'autre solution que de laisser la voiture se faire dévorer par les flammes et de rejoindre les deux jeunes femmes qui s'en étaient finalement très bien sorties sans mon aide. Celle qui s'était faite enlever s'approcha et
avatar
Bluepumpkinz
Tueur à gages
Tueur à gages

Féminin
Nombre de messages : 1899
Age : 25
Personnage(s) préféré(s) : *Hibari Kyôya to Hibird/Sawada Tsuna/Rokudo Mukuro/Superbia Squalo/Xanxus*King Kazma*Kurosaki Ichigo/Kuchiki Byakuya/Grimmjow Jaggerjack/Ulquiorra Schiffer/Ichimaru Gin/Zaraki Kenpachi*Okumura Rin/Suguro Ryûji*Tsunashi Takuto*Kamina*Marco Owen*Gilbert Nightray/Xerxès*Soul/Spirit/Maka Albarn/Black Star/Death the Kid/Shinigami/Mifune*Kanda Yû/Allen Walker/Lavi*Sesshômaru*Natsu Dragnir/Grey Fullbuster/Happy*
Manga(s) préféré(s) : *Le Roi des Ronces (Ibara no Ô)*Bleach*Fairy Tail*Switch Girl*UbelBlatt*
Anime(s) préférée(s) : *Kateikyôshi Hitman Reborn!*Bleach*Blue Exorcist*Star Driver*Gurren Lagann*Highschool Of The Dead*D.Gray Man*Soul Eater*Inu Yasha*Avatar*Fairy Tail*Death Note*FullMetal Alchemist*Tegami Bachi*Busô Renkin*Ghost Hunt*07-Ghost*Vampire Knight*Tales of the Abyss*
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Ven 25 Fév - 23:39

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçu une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture(sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10 minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et je vis que la voiture avait été percutée par un semi remorque et que ce dernier prit feu entrainant la destruction des deux véhicules. Etant inquiet pour la charmante demoiselle ainsi que pour la polière je décidai de sortir mon diplôme de pompier (soigneusement plié et rangé dans ma botte gauche en peau de serpent bleue trop stylée) pour faire peur aux flammes. Mais là, un problème épineux me compliqua la tâche: j'étais menotté. Alors je commençai à rogner la chaine avec mes dents, au bout de cinq minutes je me suis rendu compte que cela ne fonctionnait pas, voilà pourquoi j'abandonnai l'idée de passer pour un héros et de sortir en trombe de la voiture. C'était sans compter sur le lacet de ma basket droite qui s'était admirablement bien noué comme un grand autour de la pédale de l'accélérateur et me retenait prisonnier de la FORD CROWN VICTORIA LTD P72 police interceptor (ou de la voiture de police si vous préférez). Pris de panique, je retirai ma basket et continuai mon périple sans elle. Je voulu démarrer le véhicule de police mais j'eu la mauvaise surprise de me rendre compte que l'autre mégère n'avait pas laissé les clés sur le contact, je décidai donc d'ouvrir le capot et de trifouiller dedans afin de tenter de la mettre en marche mais malheureusement, à cause du système antidémarrage le véhicule ne fonctionna pas. De ce fait, la meilleure solution qui me vint à l'esprit fut d'appeler Bob le Bricoleur, mais là encore, problème: un lémurien enragé m'avait volé mon portable 2 mois auparavant, alors que je me brossais les dents dans les vestiaires du club de tricot que j'ai l'habitude de fréquenter. Du coup je décrochai la radio cibi de la voiture de police et la raccrochai aussitot me disant que si je demandais de l'aide, je serai accusé de coups et blessures sur agent en fonction ainsi que de kidnapping, voila pourquoi je n'eu pas d'autre solution que de laisser la voiture se faire dévorer par les flammes et de rejoindre les deux jeunes femmes qui s'en étaient finalement très bien sorties sans mon aide. Celle qui s'était faite enlever s'approcha et me retira les menotte grace au clé qu'elle avait suptilisée a la gendarmette.une fois les mains libres je sauta sur la policiére,reussi a la mettre K.O grace a une prise karaté ET traina son corps inconscient dans la foret ou je la menotta a un arbre juste aprés l'avoir bayonné.Une fois avoir fais disparaitre l'officier de police je retourna voir ma"complice" afin de nous mettre d'accord sur notre destination.Cete dernière désirait
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par KAIKU le Dim 16 Déc - 1:33

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j'aperçu une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture(sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10 minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et je vis que la voiture avait été percutée par un semi remorque et que ce dernier prit feu entrainant la destruction des deux véhicules. Etant inquiet pour la charmante demoiselle ainsi que pour la polière je décidai de sortir mon diplôme de pompier (soigneusement plié et rangé dans ma botte gauche en peau de serpent bleue trop stylée) pour faire peur aux flammes. Mais là, un problème épineux me compliqua la tâche: j'étais menotté. Alors je commençai à rogner la chaine avec mes dents, au bout de cinq minutes je me suis rendu compte que cela ne fonctionnait pas, voilà pourquoi j'abandonnai l'idée de passer pour un héros et de sortir en trombe de la voiture. C'était sans compter sur le lacet de ma basket droite qui s'était admirablement bien noué comme un grand autour de la pédale de l'accélérateur et me retenait prisonnier de la FORD CROWN VICTORIA LTD P72 police interceptor (ou de la voiture de police si vous préférez). Pris de panique, je retirai ma basket et continuai mon périple sans elle. Je voulu démarrer le véhicule de police mais j'eu la mauvaise surprise de me rendre compte que l'autre mégère n'avait pas laissé les clés sur le contact, je décidai donc d'ouvrir le capot et de trifouiller dedans afin de tenter de la mettre en marche mais malheureusement, à cause du système antidémarrage le véhicule ne fonctionna pas. De ce fait, la meilleure solution qui me vint à l'esprit fut d'appeler Bob le Bricoleur, mais là encore, problème: un lémurien enragé m'avait volé mon portable 2 mois auparavant, alors que je me brossais les dents dans les vestiaires du club de tricot que j'ai l'habitude de fréquenter. Du coup je décrochai la radio cibi de la voiture de police et la raccrochai aussitot me disant que si je demandais de l'aide, je serai accusé de coups et blessures sur agent en fonction ainsi que de kidnapping, voila pourquoi je n'eu pas d'autre solution que de laisser la voiture se faire dévorer par les flammes et de rejoindre les deux jeunes femmes qui s'en étaient finalement très bien sorties sans mon aide. Celle qui s'était faite enlever s'approcha et me retira les menotte grace au clé qu'elle avait suptilisée a la gendarmette.une fois les mains libres je sauta sur la policiére,reussi a la mettre K.O grace a une prise karaté ET traina son corps inconscient dans la foret ou je la menotta a un arbre juste aprés l'avoir bayonné.Une fois avoir fais disparaitre l'officier de police je retourna voir ma"complice" afin de nous mettre d'accord sur notre destination. Cette dernière désirait en fait retourner jouer avec la gendarmette.
avatar
KAIKU
CDI chez les mafieux
CDI chez les mafieux

Masculin
Nombre de messages : 602
Age : 10
Personnage(s) préféré(s) : Gokudera - Mukuro
Manga(s) préféré(s) : Dreamland
Anime(s) préférée(s) : GTO K-ON NANA
Date d'inscription : 06/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Guigui le Jeu 20 Déc - 20:52

Ce matin en sortant de mon lit je décidai de prendre mon vélo et de passer le pont afin de me rendre à la forêt pour chasser des lapins et des rhinocéros blancs avec mon arme favorite qui n'est autre que mon fusil avec lequel j'ai tué des dizaines et des dizaines de bestioles en tout genre.
Sur la route, un bout de verre me fit crever un pneu, de rage je poussai violemment mon vélo sur le sol et décidai de continuer en courant. Au bout d'un moment, j’aperçus une voiture. Je levai donc mon pouce afin de faire du "stop", cette dernière s'arrêta, je m'approchai d'elle puis j'y montai et là, je me rendis compte que c'était un pervers qui ne pensait qu'à s'occuper de mon cas. Voilà pourquoi je le poussai hors de la voiture et lui collai un violent coup de pied dans la figure histoire de l'assommer, ensuite je démarrai la voiture et je repris la route. Au bout de quelques kilomètres, j’entendis du bruit venant du coffre du véhicule, voilà pourquoi je dû me garer sur le coté et aller ouvrir le coffre, et là, je me rendis compte que dans le coffre il y avait une fille avec des yeux de cocker qui était ligotée et totalement apeurée. Quand je réalisai qu'elle avait sans doute été enlevée je la libérai et la fis s'asseoir dans la voiture. Une fois qu'elle fut calmée elle commença à m'expliquer comment elle s'était retrouvée dans cette situation. Pour elle, tout commença quand elle faisait les magasins de fringues avec sa mère, quand elle se rendit compte qu'elle était suivie...par un homme qui avait l'air louche. Elle en toucha deux mots à sa mère et cette dernière lui répondit qu'elle se faisait des idées. En sortant du magasin, elle se rendit que son porte-feuille avait disparu de son sac a main. Voilà pourquoi elle retourna dans le magasin afin de le chercher, mais on la surprit par derrière et on lui appliqua un mouchoir sous le nez. Ensuite elle ne se souvenait de rien jusqu'à ce que je lui ouvre le coffre. Une fois qu'elle eu fini son récit, je décidai de me tirer une balle dans la tête et de m'égorger mais un héros me sauva avant que je le fasse, de rage je me mis à le traiter de tous les noms. Une fois calmé je décidai de reprendre ma voiture en compagnie de la demoiselle.Je repris donc la route, je ne fis même pas 500 mètres que les flics m'arrêtaient heureusement pour moi c'était une fliquette qui me fit une fouille au corps et qui me fit des avances sexuelles, pour me sortir de cette situation j'expliquai à cette dernière que j'étais fou amoureux de la jeune fille avec qui j'étais en voiture(sans lui préciser que je la connaissais que depuis 10 minutes) folle de rage la gendarmette décida de me prendre, de me mettre dans la voiture et de m'emmener au commissariat afin de me faire subir une torture interminable afin de me faire avouer que la femme d'avant était bien mon amoureuse. Elle me força donc à monter dans sa voiture et me fit assoir. Elle se mit a califourchon et le menotta les mains dans le dos. Je restai bouche bée, je me sentais à la fois stressé et excité de cette situation. Que va t'elle me faire? Je l'observais incertain mais envieux de dominer cette façon le jeune homme que j'étais était de plus en plus avide de sensations fortes et torrides. Ne sachant pas à quoi m'attendre je décidai de prendre la fuite et de m'éloigner d'elle le plus possible dès que j'en aurai l'occasion. Cette idée venait à peine de me traverser l'esprit que tout d'un coup, j'entendis un fracas assourdissant provenant de derrière la voiture. Je retournai la tête et je vis que la voiture avait été percutée par un semi remorque et que ce dernier prit feu entrainant la destruction des deux véhicules. Étant inquiet pour la charmante demoiselle ainsi que pour la policière je décidai de sortir mon diplôme de pompier (soigneusement plié et rangé dans ma botte gauche en peau de serpent bleue trop stylée) pour faire peur aux flammes. Mais là, un problème épineux me compliqua la tâche: j'étais menotté. Alors je commençai à rogner la chaine avec mes dents, au bout de cinq minutes je me suis rendu compte que cela ne fonctionnait pas, voilà pourquoi j'abandonnai l'idée de passer pour un héros et de sortir en trombe de la voiture. C'était sans compter sur le lacet de ma basket droite qui s'était admirablement bien noué comme un grand autour de la pédale de l'accélérateur et me retenait prisonnier de la FORD CROWN VICTORIA LTD P72 police interceptor (ou de la voiture de police si vous préférez). Pris de panique, je retirai ma basket et continuai mon périple sans elle. Je voulu démarrer le véhicule de police mais j’eus la mauvaise surprise de me rendre compte que l'autre mégère n'avait pas laissé les clés sur le contact, je décidai donc d'ouvrir le capot et de trifouiller dedans afin de tenter de la mettre en marche mais malheureusement, à cause du système antidémarrage le véhicule ne fonctionna pas. De ce fait, la meilleure solution qui me vint à l'esprit fut d'appeler Bob le Bricoleur, mais là encore, problème: un lémurien enragé m'avait volé mon portable 2 mois auparavant, alors que je me brossais les dents dans les vestiaires du club de tricot que j'ai l'habitude de fréquenter. Du coup je décrochai la radio cibi de la voiture de police et la raccrochai aussitôt me disant que si je demandais de l'aide, je serai accusé de coups et blessures sur agent en fonction ainsi que de kidnapping, voila pourquoi je n’eus pas d'autre solution que de laisser la voiture se faire dévorer par les flammes et de rejoindre les deux jeunes femmes qui s'en étaient finalement très bien sorties sans mon aide. Celle qui s'était faite enlever s'approcha et me retira les menotte grâce au clé qu'elle avait subtilisée a la gendarmette.une fois les mains libres je sauta sur la policière,réussi a la mettre K.O grâce a une prise karaté ET traina son corps inconscient dans la foret ou je la menotta a un arbre juste après l'avoir bayonner.Une fois avoir fais disparaitre l'officier de police je retourna voir ma"complice" afin de nous mettre d'accord sur notre destination. Cette dernière désirait en fait retourner jouer avec la gendarmette.Une fois que je compris le jeu auquel elle pensait je décida de
avatar
Guigui
Bras droit du Boss
Bras droit du Boss

Masculin
Nombre de messages : 4358
Age : 34
Personnage(s) préféré(s) : Luffy D Monkey;Tsuna Sawada ;Renton Thurston;Takumi Fujiwara,Heero Yui
Manga(s) préféré(s) : Rookies,One Piece,Reborn,Initial D
Anime(s) préférée(s) : One Piece;Reborn!;Eureka Seven,Initial D;Overman King Gainer
Date d'inscription : 28/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeu de la phrase !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum